Santé / Bien-être

La respiration dans la technique Pilates

By 14 novembre 2020No Comments
pilates-respiration-technique

 

« Une respiration paresseuse convertit les poumons, au sens propre et figurĂ©, en un cimetière pour le dĂ©pĂ´t de germes malades, mourants et morts et fournit un refuge idĂ©al pour la multiplication d’autres germes.  » Joseph Pilates.

Wouaou ! Cela fait froid dans le dos !

 

Sans tomber dans une vision si extrême, acquérir une respiration adéquate lors de la pratique du Pilates est nécessaire.

Une inspiration et expiration profonde permet de vous débarrasser de tout air vicié et permet à un air frais et revigorant de rentrer dans les poumons, oxygénant ainsi vos muscles pour un meilleur effort musculaire.

Pour chaque mouvement, il y a une inspiration ou une expiration qui accompagne ce mouvement.

Les principaux muscles impliquĂ©s dans la respiration lorsqu’on exĂ©cute un exercice dans la mĂ©thode Pilates sont le diaphragme (muscle inspirateur), le transverse et les muscles obliques (muscles expirateurs).

Le diaphragme:

 

Le diaphragme est une structure importante, car il sépare les cavités thoracique et abdominale.

À l’inspiration, le diaphragme et les muscles intercostaux se contractent.
En se contractant, le diaphragme s’abaisse et s’aplatit.

Si une personne utilise principalement son diaphragme pour respirer et non ses muscles intercostaux (entre autres), l’abdomen se gonflera considĂ©rablement chaque fois qu’elle inspirera, plutĂ´t que d’aller de concert avec la cage thoracique.

 

Technique de respiration :

 

En Pilates, il y a une technique de respiration spécifique conçu pour faciliter les mouvements et les activations musculaires pour chaque exercice.

Lors de la respiration Pilates, il convient :

  • INSPIRER par le nez, diriger la respiration vers les cĂ´tĂ©s des cĂ´tes (Ă©largir les cĂ´tes latĂ©ralement).
  • EXPIRER par la bouche, en fermant la cage thoracique vers le bas.

Concernant l’intensitĂ© d’un cycle de respiration, un engagement d’une inspiration normale (et non pas une inspiration profonde et exagĂ©rĂ©e) suivi d’une expiration lente et Ă©nergique est conseillĂ©.

La théorie derrière la technique de respiration Pilates :

 

Il y a un certain nombre de raisons pour lesquelles cette technique de respiration est utilisée dans la méthode Pilates.

La première raison est que cette attention sur la respiration facilite l’activation musculaire correcte et augmente la sĂ©curitĂ© des exercices.

Cela aide Ă  maintenir les abdominaux activĂ©s lors de la rĂ©alisation d’exercices. Si vous dirigez la respiration plus bas vers l’estomac, l’abdomen se dilate / dĂ©passe, ce qui rend très difficile le maintien d’une contraction abdominale et laisse le bas du dos sans protection pendant toute l’inhalation. ⚡️

Une autre raison pour laquelle il convient de diriger la respiration vers les cĂ´tĂ©s est d’empĂŞcher une respiration superficielle dans le haut de la poitrine, ce qui provoque une contraction des muscles du cou et des Ă©paules.

Lors de l’inspiration, il est important d’Ă©viter de prendre une trop grande et profonde inspiration, car cela peut entraĂ®ner une extension de la colonne thoracique (le haut et le milieu du dos) et une saillie de l’abdomen, perdant ainsi l’activation des muscles abdominaux.

La raison pour laquelle il est souhaitable d’avoir une expiration par la bouche est de permettre une expiration plus Ă©nergique. Une expiration lente et puissante amĂ©liore l’activation du muscle transverse et oblique. Si l’expiration est trop rapide ou trop forte, cela peut entraĂ®ner une pression excessive de la cage thoracique et une tension sur le plancher pelvien, provoquant la dĂ©sactivation de celui-ci.

Enfin, il est important d’Ă©viter de retenir la respiration tout au long de l’effort d’un exercice car cela exerce une pression accrue sur le système cardiovasculaire.

Appliquer la respiration au mouvement :

 

En règle gĂ©nĂ©rale, en Pilates, il y a en quelque sorte une ligne de conduite pour exĂ©cuter une respiration qui convient pour une majoritĂ© d’exercices :

  • INSPIRATION pour oxygĂ©ner nos muscles et prĂ©parer l’effort.
  • EXPIRER pendant que le mouvement est effectuĂ©, lorsque vous vous penchez en avant par exemple et que les abdominaux doivent travailler de leur mieux pour vous stabiliser.

La différence entre la respiration Pilates et la respiration Yoga :

 

Si vous pratiquez le yoga, vous constaterez qu’il existe des diffĂ©rences distinctes entre ces deux activitĂ©s.

Cependant, il n’y a pas une pratique qui emploie la respiration de manière fausse ou correcte, car les deux mĂ©thodes utilisent la respiration dans un but prĂ©cis.

Voici, pour moi, les principales différences :

  • La mĂ©thode Pilates se concentre sur l’expiration lors de l’effort pour la plupart des exercices, car cela aide Ă  l’activation des muscles abdominaux. En Pilates, il est extrĂŞmement important que ces muscles soient activĂ©s Ă  tout moment. Le cycle de respiration vu plus haut rend cela possible.
  • La respiration Pilates utilise une inspiration normale (pas une inspiration profonde) et dirige la respiration vers les cĂ´tĂ©s des cĂ´tes (plutĂ´t que le bas du ventre) afin de maintenir, encore une fois, l’activation abdominale.

 

 

 

Enfin, si cette technique de respiration est trop confuse au dĂ©but et que l’exĂ©cution de vos mouvements en souffre, le plus important est que vous acquĂ©riez d’abord des postures justes, que vous ayez une bonne comprĂ©hension du mouvement, puis enfin, ajoutez la respiration par la suite.

Et vous, avez-vous déjà employé cette technique ?

👇 N’hĂ©sitez pas Ă  me laisser vos commentaires !  👇

 

 

  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
Thibault

Author Thibault

More posts by Thibault

Leave a Reply

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité