Marche nordique

Technique marche nordique : soyez attentif à vos mains !

By 19 août 2020No Comments
Comment bien tenir son bâton de marche nordique

Marcher avec les mains : voilà le moteur de la marche nordique !

La technique de marche nordique est, en soi, très simple à acquérir.

Cependant, c’est dans les détails que vous allez avoir une marge importante de progression.

Le placement des mains sur la poignée du bâton en est une composante essentielle !

Comme elle n’est pas forcément très naturelle, un peu de concentration, et surtout beaucoup de pratique sera nécessaire pour que le geste devienne fluide et efficace. 😉

 

Pourquoi est-ce important ?

Le but de la marche nordique est de vous propulser en avant de manière optimum tout en conservant un bon équilibre corporel.

Vous ne pouvez pas y parvenir sans un contrôle précis de vos mains.

En effet, c’est elle qui va donner l’impulsion au bâton puis le faire revenir vers l’avant de votre corps, pour le repiquer de nouveau au sol.

Contrôler cette action est important, car il donne le « carburant » au mouvement et permet de donner un rythme.

Si vous ne le faites pas correctement, vous allez compenser ailleurs dans votre corps, en créant des tensions dans le coude, les épaules ou au cou le plus souvent.

Mais cela perturbe surtout votre technique générale.

 

La technique de base :

Il y a deux mots à retenir : serre / relâche

Si vous faites des sorties avec moi, vous allez entendre souvent ce rappel ! 😀

Voici comment procéder :

1- Tenez votre poignée comme lorsque vous serrez la main de quelqu’un : une poigne ferme et franche.

⚠️ Attention toutefois de bien conserver la pointe du bâton en arrière ⚠️

⚠️ Attention également à ne pas tétaniser les avants-bras ⚠️

2- Exercez ensuite une légère pression vers le bas sur votre gantelet (il est là pour ça !). Commencez à relâcher un peu de tension dans vos doigts.

3- lorsque vous arrivez en fin de parcours (main derrière le bassin), celle-ci devrait être complètement relâchée et accompagner le bâton loin derrière vous.

4- enfin, reprenez énergiquement la poignée de votre bâton pour le ramener vers l’avant pour continuer le cycle.

Il est possible, lorsqu’on est débutant, que le bâton rebondisse un peu au sol. Ne vous inquiétez pas, avec de l’entraînement, cela s’effacera petit à petit pour devenir un geste fluide et sans impact majeur.

 

marche-nordique_mains_correct

marche-nordique_mains_correct

 

marche-nordique_main_wrong

marche-nordique_main_erreur

 

 

La technique plus avancée :

Lorsque vous possédez bien la technique ci-dessus, les deux maîtres mots « serre / relâche » deviennent « attrape / lance » lorsque vous maîtrisez le mouvement, et que vous emmagasinez de la confiance.

Pour aller plus loin encore, vous pouvez jouer sur différentes vitesses de relance du bâton, mais aussi modifier la pression sur la poignée.

Bref : expérimentez le plus possible !

 

Pour finir sur le sujet, que ce soit en mode débutant ou avancé, une façon de bien contrôler la position de la main sur le bâton est de marcher avec un seul bâton, sur 100 mètres par exemple.

Cela vous permettra de vous concentrer sur un seul côté. Et, chose importante à savoir, vous aurez une meilleurs maîtrise de votre main « non dominante » (la main dont vous ne vous servez pas pour écrire).

Un autre exercice est de marcher avec les deux bâtons qui se plantent en même temps. De cette manière, les deux mains font la même chose et cela permet, encore une fois, une meilleure concentration sur le mouvement pour qu’il devienne juste et équilibré.

Enfin, un bon instructeur de marche nordique sera bien sûr qualifié pour vous faire progresser sur cette technique essentielle !

 

 

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Thibault

Author Thibault

More posts by Thibault

Leave a Reply

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité